Fabula Bovarya

A tous ceux qui sont atteints d'un incurable bovarysme...

26 avril 2009

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

epluchures_patatesLe cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, de Mary-Ann Shaffer et Annie Barrows (Nil Editions, 391 pages). Terminé le 26 avril 2009.


Genre : roman


Avis : 5/5


RESUME EDITEUR : Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

 

Il existe des livres comme ça, qui se lisent comme on déguste une part de tarte : une lecture à la fois fraîche, fruitée et savoureuse. J’ai lu ce Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates d’une seule traite, tant il est difficile de résister au charme fou de ce livre une fois qu’on l’a commencé !

 

Juliet Ashton fait la promotion de son livre au sortir de la guerre. Mais un livre qui lui a jadis appartenu, Les essais d’Elia, morceaux choisis, de Charles Lamb, va atterrir par le plus grand des hasards entre les mains d’un îlien de Guernesey, un certain Dawsey Adams, et devenir le point de départ d’une correspondance nourrie.

 

« Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu’à leur lecteur idéal »,  se demande Juliet en répondant la première fois à Dawsey Adams. « Il serait délicieux que ce soit le cas », ajoute-t-elle. Eh bien non seulement le livre, dans cette histoire, possèdera un instinct de préservation secret, mais il sera aussi le lien qui permettra à une communauté de se regrouper, se découvrir, de nouer plus fort leurs relations, et à certains de ses membres de se trouver peut-être tout simplement.

 

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates est un roman épistolaire pétillant, attendrissant,  poétique et profondément délicat.

 

Tous les personnages évoqués en filigrane de ces lettres sont extrêmement attachants et je me demande même qui peut résister aux lubies fantasques d’une Isola Pribby, à la naïveté coquine de Kit, à la sensibilité timide de Dawsey, à la gravité rassurante d’Eben, ou encore à la peine dissimulée mais émouvante de John Booker ?

 

La communauté décrite dans ce roman possède une force de vie extraordinaire et j’ai rarement rencontré personnages plus forts et plus touchants que ceux de ce cercle littéraire si particulier. Au cours de ces presque 400 pages, on s’immerge totalement dans l’ambiance qui vibre autour de ces îliens, et l’on plonge avec eux dans leur vie à la fois si banale et si extraordinaire.


Je rêve de visiter les îles anglo-normandes depuis des années, mais là, j’en ai encore plus envie. Même si je suppose que l’île sera loin d’être celle décrite dans le roman, il y a une telle poésie dans la description des paysages et des habitudes sur l’île que je ne doute pas que quelques traces de cette magie des lieux soit encore préservée dans quelque champ fleuri ou sur quelque chemin à travers lande…

 

L’humour – un humour tendre là aussi- s’infiltre un peu partout et entoure ces lettres d’une douceur de vie qui apaisera peu à peu Juliet, quand, dans la deuxième partie du roman, elle viendra sur l’île pour rencontrer ces personnes avec qui elle a d’abord commencé à correspondre. Et pourtant, la gravité de deux des sujets évoqués dans le livre ne favorise pas d’emblée l’amusement puisqu’il s’agit de l’occupation allemande et de la « disparition » de "l'inventrice" du Cercle, Elizabeth McKenna.

 

L’occupation allemande est évoquée à de nombreuses reprises puisque Juliet imagine très rapidement qu’elle pourrait écrire un livre sur ce sujet. Des anecdotes, de la plus terrifiante à la plus amusante, viennent parsemer les lettres que Juliet reçoit tour à tour de ses nouveaux amis. On apprend ainsi ce que fut l’occupation allemande pour la petite communauté de Guernesey (et de ce qu’elle fut aussi probablement en France, dont les côtes sont toutes proches…). 

 

Et puis, il y a l’Absente. Celle dont on parle tout au long du roman et qui n’est pas là, car les Allemands l’ont envoyée en camp : Elizabeth. Mais sa présence est d’autant plus forte entre les membres du cercle qu’elle est à l’origine de la création de ce dernier et qu’elle est le pilier de la petite communauté. Personnage ô combien émouvant que celui d’Elizabeth. On brûle avec Juliet de la rencontrer, de pouvoir la voir évoluer vraiment, tant le portrait que ses amis brossent d’elle en fait déjà une femme particulière et étonnante.

 

cercle_patatesEt puis, il y a bien sûr les livres. Ces livres qui vont rapprocher ces êtres qu’un cochon rôti avaient d’abord réunis. Ces livres qui vont se glisser entre les mains d’improbables lecteurs et donner à tous leçon de courage et de détermination face à l'occupant nazi. Ces livres qui vont ouvrir certains esprits obtus -ou simplement ébauchés -, à la profondeur des mots et au poids de la pensée. Ces livres qui vont ouvrir des horizons renouvellés et éclairer pour certains la vie d’un jour plus doux.

 

Même si parfois il n’est mention de certains écrivains qu’en une phrase ou deux, ce roman est un hymne à la lecture. Un hymne que l’on fredonne comme un Chant des Partisans que l’on sifflerait. Un hymne à la liberté de penser, la seule qu’on ne puisse pas enlever. Et à la liberté de lire, tout simplement, en toute impunité.

 

Je me suis attachée étonnamment vite à ses personnages hauts en couleurs, et je pense qu’il va me falloir un certain temps avant de me plonger dans un autre livre. L’univers créé par Mary Ann Shaffer est d’une telle puissance d’évocation que l’on a l’impression en refermant le livre qu’il nous aurait suffi de vivre à cette époque pour les connaître nous aussi. Même en quelques mots, en quelques câbles télégraphiés, on est capables par exemple de ressentir une antipathie forte (presque viscérale pour moi) pour Mark Reynolds (infect, ce bonhomme…) ou l'odieuse Adelaide Addison. On est capable de partager les exubérances d’Isola. On est capable de se voiler le cœur pour préserver celui de Dawsey. On est capables de saisir toute l’ampleur de la tendresse de Sydney pour Juliet. On vit avec eux, tout simplement.

 

Bref, je crois que je rends très mal compte ce que j’ai ressenti de cette lecture, parce que c’est toujours plus difficile de parler des livres qu’on a adoré que de ceux que l’on a détesté… J’ai l’impression de ne pas parvenir à traduire le flot d’émotions qui m’a traversée à la lecture de ce roman. Juste cette impression comme je le disais en ouverture, d’avoir lu ce livre comme on goûte une part de tarte : c’était frais, fruité, savoureux. Mais aussi trop vite avalé. On en aurait bien repris un peu, de ce Cercle littéraire d’amateurs d’épluchures de patates, non ? Moi oui.

 

76459_shaffer_mary_annA noter enfin que le livre a été écrit par Mary  Ann Shaffer, ancienne bibliothécaire et libraire, et qu’elle a été aidée dans cette entreprise par sa nièce, Annie Barrows. Malheureusement, elle est décédée en février 2008, avant de connaître le succès retentissant de son roman…


PS : vous êtes si nombreux à avoir lu le livre que je n’ai pas eu le courage de tous vous recenser ! si vous voulez signaler votre billet en lien dans les commentaires, n’hésitez pas !

Sur ce lien, vous trouverez  une page relative à l’occupation allemande des îles anglo-normandes : http://www.uk-us.org/channeloccupation.htm

 

 

 

On peut lire actuellement 48 billets doux sur cette chronique rédigée et publiée par Alwenn ©
Posté dans la catégorie Romans - Pour faire un permalien vers ce billet [#]
Mots-clés : , ,

Ce que vous en dites :

    Il est en commande à ma bibiliothèque, j'ai très hâte de le découvrir!

    Ecrit par Maribel, 26 avril 2009 à 16:40
  • Tu vas voir Maribel, ce livre est une vraie bouffée d'air frais ! Bonne lecture à toi !

    Ecrit par Alwenn, 26 avril 2009 à 16:41
  • Il est dans ma prochaine commande!! Une belle critique qui donne encore plus le goût de le lire et d'être impatiente avant la livraison!! Bon dimanche!

    Ecrit par Jules, 26 avril 2009 à 16:48
  • Merci à toi Jules ! Pourtant, j'ai eu du mal à l'écrire ce billet ! ^^ Bon dimanche à toi, et surtout, bonne lecture ! J'irai lire ton billet avec plaisir !

    Ecrit par Alwenn, 26 avril 2009 à 16:59
  • J'avais réussi (bien que n'étant pas abonnée) à l'acheter à France Loisirs : il a conquis (après moi) mon cercle de lecture ; je l'avais emporté la semaine dernière pour le prêter à ma maman... et je suis revenue avec car elle l'a dévoré pendant mon séjour chez elle ! D'ailleurs, je vais de ce pas lui envoyer un lien vers ton billet, qu'elle appréciera sûrement autant que moi !

    Ecrit par Brize, 26 avril 2009 à 17:11
  • Une conquise de plus
    Et je t'assure que tu décris à la perfection ton ressenti ! Je suis sûre que tu vas donner envie à plein de nouveaux lecteurs d'acheter cette pépite !

    Ecrit par Manu, 26 avril 2009 à 17:16
  • \o/
    Vraiment hâte de le découvrir !
    Je demanderais bien une semaine de vacances supplémentaire, tiens !

    Ecrit par Leiloona, 26 avril 2009 à 17:28
  • Tu as craqué toi aussi ! ça ne m'étonne pas car c'est vraiment un bon roman. Je craignais au début le côté bons sentiments, mais en fait tout est vraiment abordé avec beaucoup de charme, sans trop en faire. (Pour les liens, au moment où je l'ai lu j'avais déjà beaucoup de prédécesseurs et j'en ai recensés pas mal...)

    Ecrit par Ys, 26 avril 2009 à 18:08
  • @ Brize : ça ne m'étonne pas qu'il ait trouvé de nombreux lecteurs autour de toi : c'est difficile de résister au charme de ce livre !

    @ Manu : Et dire qu'il y a des lecteurs qui ne l'ont pas encore découvert ! J'hésite entre la jalousie (qu'est-ce que j'aimerais le découvrir encore une fois !) ou l'envie de leur dire effectivement de se précipiter dessus !

    Ecrit par Alwenn, 26 avril 2009 à 18:29
  • @ Leiloona : mais tu as déjà eu une cadence infernale pendant ces vacances ! Garde-le pour te remonter le moral quand les copies refleuriront à nouveau... ^^

    @ Ys : C'est ça, tu donnes le mot juste : charme. Ce n'est ni mièvre, ni pesant, compte tenu de certains sujets évoqués. Tout est en délicatesse et puissamment prenant. Franchement, à bien y réfléchir, il n'y a rien que je n'enlèverais ou rajouterais à ce roman !

    Ecrit par Alwenn, 26 avril 2009 à 18:31
  • Très beau billet ! J'avais été un tout petit peu moins enthousiaste que les autres je pense, mais j'ai beaucoup apprécié ce livre moi aussi. Malheureusement, il ne m'en reste pas grand chose. Mais je pense que je vais le faire lire à mon entourage.

    Ecrit par Lilly, 26 avril 2009 à 18:41
  • Chouette, il t'a enchantée aussi. je l'ai lu il y a quelques mois, l'ai recommandé à une amie, et j'espère que grâce à sa sortie maintenant il connaitra un grand public (conquis!)

    Ecrit par keisha, 26 avril 2009 à 18:58
  • @ Lilly : il se lit tellement vite que je pense que je le relirai plus tard, juste pour le plaisir de retrouver cette atmosphère !

    @ Keisha : je pense aussi que ce roman gagne à être connu ! Et nul doute que je l'offrirai à mon tour ! )

    Ecrit par Alwenn, 26 avril 2009 à 19:19
  • Je ne sais vraiment pas combien de temps je vais pouvoir résister. C'est un des romans dont j'ai le plus envie en ce moment. Mais je dois d'abord faire diminuer ma PAL... Très joli billet en tout cas

    Ecrit par Stephie, 26 avril 2009 à 19:32
  • @ Stéphie : merci ! Je suis sûre que tu aimeras beaucoup ! Je ne t'ai toujours pas pris ma PAL en photo d'ailleurs, il va falloir que j'y remédie ! Chose promise...etc )

    Ecrit par Alwenn, 26 avril 2009 à 19:45
  • Je suis actuellement en train de le lire, j'attaque la seconde partie. Je trouve que c'est un très bel hommage (mérité) que vous avez écrit !

    Ecrit par mèzemo, 26 avril 2009 à 20:28
  • J'ai prévu de le lire dès que je peux .. tu ne fais pas exception à la règle, tout le monde a l'air d'aimer.

    Ecrit par Aifelle, 26 avril 2009 à 21:43
  • @ Mèzemo : J'irai lire ton avis avec plaisir dès que tu l'auras terminé alors !

    @ Aifelle : eh non, je ne fais pas exception à la règle. Mais c'est un roman au charme duquel il est bien dur de résister, je pense...

    Ecrit par Alwenn, 26 avril 2009 à 22:52
  • Ce livre fait partie de ma PAL depuis un moment déjà (enfin... depuis que je suis arrivée sur la blogosphère). Rien que le titre est tentant

    Ecrit par Ankya, 27 avril 2009 à 09:24
  • Pour ce livre, j'ai lu de nombreux billets positifs. Je ne le note même pas car je me rends en librairie cette semaine et je vais l'acheter. En tout cas ton billet donne envie, comme toujours d'ailleurs !!!!

    Ecrit par Hambre, 27 avril 2009 à 11:50
  • J'adore ce livre! Il est devenu l'un de mes livres favoris. Je compte bien d'ailleurs le relire. Joli billet qui lui rend justice. Il y a une rumeur d'adaptation, j'espére que c'est vrai. J'adorai voir tous ces personnages attachants à l'ecran!

    Ecrit par Rory, 27 avril 2009 à 11:54
  • J'attends toujours qu'il sorte en poche en anglais pour pouvoir le prendre... c'est dur de résister!!!

    Ecrit par Pimpi, 27 avril 2009 à 19:19
  • @ Ankya : Tu vas te régaler ! Et c'est vrai que le titre est déjà à lui seul tout un programme ! )

    @ Hambre : Je pense qu'il te plaira beaucoup. C'est un livre au charme fou !

    Ecrit par Alwenn, 28 avril 2009 à 11:46
  • @ Rory : Justement !!! Je me disais qu'une adaptation serait drôlement bien ! Rhââââ... ce serait cool ça ! Mais z'ont pas intérêt à écorcher le charme du roman, hein ! ^^

    @ Pimpi : oh oui que ce doit être dur ! Surtout avec tous ces avis qui fleurissent sur la toile ! Au moins, tu pourras d'autant plus le savourer que tu l'auras patiemment attendu ! )

    Ecrit par Alwenn, 28 avril 2009 à 11:49
  • Quel billet magnifique!! Le titre de ce roman m'avait beaucoup intriguée la première fois que je l'ai vu. Et maintenant que je sais de quoi il retourne, j'ai très envie de le lire!

    Ecrit par pimprenelle, 28 avril 2009 à 11:57
  • @ Pimprenelle : merci pour le compliment ! Et pourtant, j'ai eu du mal à le rédiger parce que je suis vraiment tombée sous le charme de ce roman, et je trouve toujours plus difficile d'essayer de faire passer mon enthousiasme quand j'ai vraiment aimé... En tout cas, si tu as l'occasion de l'avoir sous la main, fonce ! Il se lit vite, mais l'histoire est vraiment très très attachante...

    Ecrit par Alwenn, 28 avril 2009 à 12:04
  • Je te rassure, ton enthousiasme apparaît très nettement dans ton article, à un tel point qu'il me tarde de me le procurer!

    Ecrit par pimprenelle, 28 avril 2009 à 12:06
  • Il me tarde de découvrir ce livre, je n'ai que trop patienter...

    Ecrit par Hathaway, 28 avril 2009 à 18:28
  • Un excellent roman!
    (oui, aujourd'hui, je fais court)

    Ecrit par fashion, 28 avril 2009 à 18:39
  • @ Pimp' : ouf, tu me rassures ! )

    @ Hataway : Bonne lecture prochaine alors ! j'irai lire ton avis !

    @ Fashion : Commentaire court, clair, concis. Pas la peine d'en rajouter ! ^^

    Ecrit par Alwenn, 29 avril 2009 à 00:25
  • J'ai adoré ce roman!! Comme toi, je me suis attachée aux personnages et j'ai eu l'impression de passer un moment à Guernesey...

    Ecrit par Karine :), 29 avril 2009 à 00:30
  • J'ai très envie de lire ce livre. J'ai lu beaucoup de billets enthousiasmants, le tien vient s'ajouter à la liste!

    Ecrit par sylvie, 29 avril 2009 à 09:11
  • @ Karine : J'ai vraiment eu l'impression d'être avec eux sur l'île, c'est vrai ! C'est un roman très vivant, où les personnages s'incarnent fortement. Je trouve que c'est rare ce genre de livres !

    @ Sylvie : Je ne fais pas exception à la règle sur ce coup-là ! ^^ Je rejoins le rang des enthousiasmés avec bonheur ! C'est vraiment une lecture pétillante !

    Ecrit par Alwenn, 29 avril 2009 à 11:39
  • Je viens d'achever la lecture de ce roman épistolaire et je partage ton enthousiasme. Personnellement, je créerais bien un club des fans d'Isola Pribby tellement ce personnage m'a amusée ! Ce livre est un vrai "médicament" pour l'âme !

    Ecrit par Armande, 30 avril 2009 à 21:08
  • @ Armande : Aaah ! Isola Pribby ! Elle est extraordinaire, hein ! C'est vrai que ce livre est un vrai remède contre la morosité !

    Ecrit par Alwenn, 30 avril 2009 à 21:35
  • j'ai acheté ce livre il y a une semaine, il a pris place dans ma PAL, mais à la lecture de ta note mes mains me démangent, je sens que je ne vais plus tarder à le lire !!! félicitations pour cette belle note !

    Ecrit par george sand et m, 01 mai 2009 à 15:33
  • C'est un livre que Manu m'a prêté cet hiver, que j'ai dévoré et que je vais acheter pour l'avoir dans ma bibliothèque personnelle pour le faire lire et relire ! Une vraie merveille, qui donne envie de faire le tour des îles anglo-normandes, si belles et si sauvages. Et, en plus, on apprend plein d'éléments historiques sur cette île et son occupation. Sans parler des personnages qui sont (presque) tous attachants ! Un vrai bonheur littéraire.

    Ecrit par Nanne, 01 mai 2009 à 22:15
  • @ GS et moi : Merci pour ton compliment ! Je pense qu'il ne va pas rester longtemps dans ta PAL... ^^ Et tu auras bien raison, ma foi ! )

    @ Nanne : Tu résume bien les choses : un vrai bonheur littéraire. Je suis d'accord, c'est un livre à avoir dans sa bibliothèque. Un petit coup de blues, et hop, plongée dans le Cercle (je suis sûre que ça va tout de suite mieux après ! ) )

    Ecrit par Alwenn, 02 mai 2009 à 00:18
  • Tu me donnes bien envie toi aussi. J'ai l'impression que tout le monde apprécie ce roman. Pour moi c'est typiquement un roman pour l'été, les vacances. Je me le suis offert en prévision de cette période...

    Ecrit par levraoueg, 02 mai 2009 à 17:56
  • @ Levraoueg : Et je suis sûre que pour les vacances, ce sera une lecture idéale ! J'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé !

    Ecrit par Alwenn, 03 mai 2009 à 01:44
  • Arggh, ton billet m'a convaincue. Livre acheté hier et je crois pas qu'il va rester longtemps dans ma PAL

    Ecrit par zarline, 06 mai 2009 à 10:05
  • @ Zarline : tu vas voir, tu vas te régaler ! Ou alors tu seras la toute première personne à ne pas tomber sous le charme ! J'irai lire ton billet avec plaisir.

    Ecrit par Alwenn, 06 mai 2009 à 14:47
  • Impossible de ne pas tomber sous le charme
    Le meilleur livre que j'ai lu depuis longtemps... Bonne lecture à tous

    Ecrit par Didie, 08 mai 2009 à 14:20
  • J'ai beaucoup aimé, surtout le côté pittoresque des personnages.

    Ecrit par Cécile, 08 mai 2009 à 20:40
  • @ Cécile : Je suis sûre que tu penses à Isola Pribby ! ^^ Moi aussi je les aimés ces personnages ! Je me serais bien vu à la place de Juliet ! )

    Ecrit par Alwenn, 08 mai 2009 à 21:18
  • Un vrai plaisir !!!

    Je l'ai lu moi aussi et j'ai adoré !!!

    Ecrit par Stephie, 15 mai 2009 à 11:20
  • Quelle belle histoire et quel bel article! Moi aussi je n'ai pas pu m'empêcher de le lire d'une traite et comme je suis triste de l'avoir terminé!5/5 pour le roman, pour Alwenn et pour mon père pour me l'avoir proposé.Je retourne vite sur Internet pour tout lire sur Guernesey!

    Ecrit par Lise, 12 avril 2010 à 23:35
  • Ravie que ce livre plaise toujours autant ! une vraie petite douceur en effet !

    Ecrit par Alwenn, 27 avril 2010 à 17:37

A votre tour de déposer un billet doux...








 

© Fabulabovarya.canalblog.com, contenu géré par Alwenn | Création 17 avril 2006 |
La reproduction du contenu écrit des billets présents sur ce site sous toute forme et sans autorisation est strictement interdite.