Fabula Bovarya

A tous ceux qui sont atteints d'un incurable bovarysme...

04 novembre 2009

Les aigles de Rome, II

aigles_de_rome2Les aigles de Rome, tome II, de Marini (Dargaud, 58  pages). Terminé le 30 octobre 2009.

 

Après avoir découvert cette bande dessinée il y a maintenant presque deux ans au festival de la BD à Angoulême, je me demandais si la suite allait tenir ses promesses. Aussitôt aperçue sur la devanture BD d’une librairie, la voilà en ma possession. Et 45 minutes plus tard, le verdict tombe : eh ben, euh, comment dire… j’en sais rien. ^^

 

Si je considère ma lecture sous le seul angle du plaisir de lire, j’ai beaucoup apprécié. Quatre petits cœurs seraient donc les bienvenus.

 

Sur le plan du dessin, c’est toujours aussi superbe et époustouflant. Le grand art de Marini, quoi ! Cinq petits cœurs seraient donc adéquats.

 

Sur le plan de l’histoire, ben, c’est toujours un peu poussif je trouve. Bon, bien sûr, ça avance un peu, mais, dans l’ensemble, c’est encore trop peu rythmé. Ou alors parfois ça l’est trop (ben, oui. C’est vrai quoi. C’est quoi cette dispute à deux balles entre les deux amis/frères qui les brouillent irrévocablement ? C’est à la limite du crédible compte de tenu de l’amitié indéfectible qui est supposée les lier…) Du coup, je mets péniblement 3 petits cœurs et demi.

 

Sur le plan de l’Histoire, avec un grand H, c’est plutôt bien réussi dans les décors, l’ambiance, étouétou… Bon, on reste tout de même encore dans le bon vieux cliché que Rome, c’est sexe, gloire et grands complots. Mais que voulez-vous ma brave dame ! Les poncifs, c’est vendeur, et en plus, le sexe antique fait toujours plus animal et plus sauvage (rrrhhh…) que le sexe actuel (Ah, le bon vieux temps des orgies et du sexe à tout va… Mieux que dans la faste période du peace and love…). Du coup, pour ça, je mettrais bien 3 petits cœurs.

 

Donc, au final, je mets tout de même quatre petits cœurs, même si j’oscille un peu plus vers le 3 et demi, en fait. Mais bon, je chipotte, là, non ? Ce qu’il faut retenir, c’est que je n’ai pas boudé mon plaisir. Comment faire la tête quand ça parle de ce que j’aimeuh ? (et quand en plus je réussi à récupérer auprès du libraire le bac de promo avec le légionnaire tout en rouge, que ça fera trop classe dans ma salle de cours… ^^) Et puis rien que pour le graphisme de Marini, ça se laisse regarder avec de grands yeux ronds de lecteurs curieux et admiratifs.

 

Et n’empêche que tout ça, ça me rappelle que le nouveau tome de Muréna ne va pas tarder à paraître… Hiiiiiiiiiiiiiiii ! J’ai hââââââââââte !!!

Z’avez raison les dessinateurs, les producteurs de séries, de films, étouétou : Rome et l’antiquité, c’est le bien. :) )

grand_plaisir

On peut lire actuellement 5 billets doux sur cette chronique rédigée et publiée par Alwenn ©
Posté dans la catégorie Bandes dessinées - Pour faire un permalien vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

Ce que vous en dites :

    Tiens, chez moi aussi c'est BD sur Rome aujourd'hui!

    Ecrit par Leiloona, 05 novembre 2009 à 09:57
  • Vous vous êtes donné le mot les filles ?! Je n'ai pas beaucoup lu de BD sur ce thème, davantage de livres jeunesse...Encore une lacune à combler !

    Ecrit par Dolly, 05 novembre 2009 à 10:51
  • @ Leiloona : oui, je l'ai tout de même notée !

    @ Dolly : Les blogs, c'est le mal pour le portefeuille et la LAL... pour tout le reste, c'est le biiiien ! )

    Ecrit par Alwenn, 05 novembre 2009 à 20:40
  • c'est une série que je lirais bien oui ! J'ai bien aimé les quelques planches vu ici ou là et ton avis est plutôt encourageant. Mais pour l'instant, je vais me ruer sur le tome 7 de Murena. Déjà le tome 7...

    Ecrit par La liseuse, 08 novembre 2009 à 15:41
  • @ Laetitia : Rhô^, oui, le tome 7 de Murena ! J'ai trooop hâte !!!

    Ecrit par Alwenn, 08 novembre 2009 à 16:01

A votre tour de déposer un billet doux...








 

© Fabulabovarya.canalblog.com, contenu géré par Alwenn | Création 17 avril 2006 |
La reproduction du contenu écrit des billets présents sur ce site sous toute forme et sans autorisation est strictement interdite.