Fabula Bovarya

A tous ceux qui sont atteints d'un incurable bovarysme...

31 mai 2010

XXX Holic, tome 14

clamp14XXX Holic, tome 14, de Clamp (Pika Editions, 180 pages). Terminé  le 12 février 2010

Genre : manga

Résumé éditeur : Watanuki a enfin réussi à soustraire la petite Kohané à la mauvaise influence de sa mère. Elle vit à présent chez une voyante, amie de Yûko, pour exercer ses pouvoirs de médium. Quelques jours plus tard, une cliente arrive dans la boutique. Son voeu : suivre des cours de cuisine. Yûko lui envoie Watanuki. Ce dernier va apprendre que la cuisine révèle la personnalité de celui qui la prépare, et n'est pas un acte anodin...

Bon, bon, bon... Je crois que la dernière fois, au tome 13, j'avais déjà exprimé le manque d'intérêt qui semblait croître en moi face à cette série. La tendance s'affirme avec ce 14ème tome. Mais il peut tout à fait s'expliquer ! (cela dit, ça ne résoudra pas mon problème in fine, mais bon...)

Tout d'abord, ma frustration provient évidemment du fait que les liens entre les deux mangas qui tissent l'énorme cross-over imaginé par Clamp se resserrent et, ne lisant pas Tsubasa Reservoir Chronicle (dont 24 tomes sont déjà sortis à ce jour... Oh-my-goooood...), j'ai de plus en plus de mal à suivre l'évolution de l'intrigue. Je suis par exemple extrêmement attachée à Watanuki, et là, je trépigne parce que je ne comprends qu'à demi-mots le mal dont il souffre. Si je voulais vraiment assouvir ma curiosité, je me jetterai sur le cross-over, mais là, non, ce n'est pas possible, le nombre de tomes me fait frémir d'avance...

De plus, je ne sais pas s'il y a eu un problème de traduction (je crois avoir vu que le nom du traducteur n'est pas le même que celui du tome 13 au 14, et est celui de Tsubasa...) mais certaines bulles s'enchaînaient très mal ! J'avais parfois l'impression de m'y être mal prise pour le sens de lecture (alors que maintenant, j'y suis bien habituée !) et je reprenais donc la page, pour me rendre compte que non, décidément, ce n'était pas de moi dont venait le souci. Assez désagréable comme impression générale, en fait.

Du coup, me voilà donc frustrée de ne pas tout comprendre, d'autant que ce 14ème tome est essentiellement centré sur le dévoilement progressif de ce qui fait la nature particulière de Watanuki, et que les intrigues annexes, comme on avait pu en avoir avant (les gens qui viennent voir Yukô pour se faire exaucer l'un de leurs voeux) sont réduites à la portion congrue en une femme qui souhaite apprendre à cuisiner... Bouuuh... Je suis donc passablement déçue de ma lecture, et je ne me résouds pourtant toujours pas à lire l'autre série. Et dans le même temps, je ne me résouds pas non plus à abandonner Watanuki et consorts, parce que cette série a une histoire bien particulière dans ma vie de lectrice. Alors voilà, je me retrouve le c** entre deux chaises, et je reste sur un sentiment d'incomplétude une fois ce manga refermé. Je ne pensais pas que la vie de LCA pouvait parfois être si compliquée... ^^

Le fameux « la suite au prochain épisode... » fera-t-il vraiment sens encore ? Je n'en sais fichtre rien.

mod_r_2

 

On peut lire actuellement 2 billets doux sur cette chronique rédigée et publiée par Alwenn ©
Posté dans la catégorie CLAMP - Pour faire un permalien vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , ,

Ce que vous en dites :

    Alors je te rassure, je suis les deux séries en même temps, et ça n'aide pas vraiment à la compréhension de l'histoire.
    Ca devient fouilli tout ça!

    Ecrit par Ori, 31 mai 2010 à 17:42
  • Exactement, comme le dit Ori, Tsubasa est également assez compliqué à comprendre. ^^

    Ecrit par Lulu, 01 juin 2010 à 13:17

A votre tour de déposer un billet doux...








 

© Fabulabovarya.canalblog.com, contenu géré par Alwenn | Création 17 avril 2006 |
La reproduction du contenu écrit des billets présents sur ce site sous toute forme et sans autorisation est strictement interdite.