Fabula Bovarya

A tous ceux qui sont atteints d'un incurable bovarysme...

03 décembre 2010

Les déferlantes

d_ferlantesLes déferlantes, de Claudie Gallay (J'ai lu, 538 pages). Terminé 29 novembre 2010.

Genre :  roman

Résumé éditeur : C'est à La Hague - un bout du monde à la pointe du Cotentin - que la narratrice est venue se réfugier. Elle arpente les landes, observe les oiseaux migrateurs... et Lambert, homme mystérieux et tourmenté aperçu un jour de tempête, et qui n'a cessé depuis lors d'éveiller sa curiosité.

S'il est un livre qui semble avoir largement conquis son public, c'est bien Les déferlantes. Je ne compte plus les articles, tous plus élogieux les uns que les autres, que j'ai pu lire ici ou là, sur des blogs de lecture ou sur des sites. Il est visiblement apparu comme le livre coup de coeur de nombreuses lectrices (j'utilise volontairement le féminin car il semblerait qu'il ait acquis à lui un public plus féminin).

Pour ma part, c'est un livre que j'ai beaucoup aimé, qui m'a accompagné pendant une courte semaine, m'appelant régulièrement pour que je vienne tourner ses pages, mais je n'en ferai pas un coup de coeur. Ce qui freine mon enthousiasme tient surtout au style, qui m'a souvent agacée. Cette narratrice qui n'a pas de nom, mais qui a tant de sentiments profonds et intenses, méritait mieux à mon sens qu'une écriture hachée, taillée à la serpe. Alors oui, on pourrait me rétorquer que ces vagues de mots qui assaillent le lecteur sont à l'image de ces fameuses déferlantes qui montent à l'assaut de la Griffue, cette construction de l'homme jetée dans l'immensité de la Nature. Mais ce ton volontairement naïf que Claudie Gallay impose donc à son personnage confine parfois à rendre cette voix « off » plus rustre qu'il n'y paraît... Les personnages sont certes attachants (je pense notamment à Raphaël, et à ses sculptures aux ventres vides, qui est fascinant dans son genre, mais aussi -et surtout- à la vieille Nan et ses robes cousues de mots), mais malgré ça, et malgré une histoire sympathique, je n'ai pas réussi à être complètement électrisée. J'ai deviné assez rapidement (trop rapidement à mon goût) le ressort principal de l'intrigue. En même temps, je ne pense pas que ce soit dans cette intrigue que repose le principal intérêt du roman. Il y est, à mon avis, beaucoup plus question des relations humaines, des desseins que l'on se donne dans la vie, des poids que l'on accepte de porter, des secrets que l'on décide de sceller, des chemins que l'on choisit de prendre... Qu'elle est lourde l'atmosphère dans ce roman ! Terriblement pesante. Ce qui m'a semblé en revanche extrêmement bien brossé, c'est la lente agonie de l'amour entre deux êtres, les regrets et les peurs qui pourrissent et assombrissent le coeur, pour finalement se trouver à nouveau éclairé sous la caresse d'un sentiment nouveau. La description de l'anéantissement qui vient pendant la maladie, après la mort sonne juste. Très juste. Et cette coquille qui se referme alors qu'un nouvel amour pourrait venir toucher ce coeur meurtri est terriblement troublant. De ce point de vue-là, j'ai trouvé que c'était une vraie réussite. Pour le reste... Ben, comme je l'ai dit plus haut, c'est sympathique, mais pas transcendant. Un agréable moment tout de même. Je me suis laissée bercée par l'ambiance, les personnages, l'histoire. Jusqu'à la révélation finale (qui n'en est pas vraiment une !), qui est à l'image du reste du roman : intéressante mais elle manque un peu de relief.

agr_able_moment_de_lecture

Spéciale dédicace à Sophie Pétoncule : allez, lâche un commentaire ! On a une lecture en commun, c'est le moment !

On peut lire actuellement 18 billets doux sur cette chronique rédigée et publiée par Alwenn ©
Posté dans la catégorie GALLAY Claudie - Pour faire un permalien vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , ,

Ce que vous en dites :

    noté dans ma lal depuis longtemps, je n'ai pas encore sauté le pas de peur d'être déçue!

    Ecrit par esmeraldae, 04 décembre 2010 à 10:01
  • J'avoue que je l'ai laissé tomber honteusement. Trop déprimant, trop je-ne-sais-quoi... Il faudrait vraiment que je le reprenne.

    Ecrit par Lolli, 04 décembre 2010 à 12:02
  • A Esmeraldae : je n'ai pas été vraiment déçue, mais c'est vrai que par rapport au concert de louanges lus sur le net, j'en suis loin, très loin...

    A Lolli : ah ben oui ! je comprends que tu l'aies laissé de côté. C'est pas l'ambiance joyeuse ce livre... Reprends-le dans un moment estival, ou de vacances. Enfin un moment où les soucis du quotidien sont peut-être moins lourds... Bises ma Lolli.

    Ecrit par Alwenn, 04 décembre 2010 à 14:10
  • On me l'avait prêté, j'en ai lu quelques pages... mais ce n'était pas le bon moment.
    Pas sûr que ça le sera un jour car bien (trop) d'autres me tentent.

    Ecrit par Brize, 04 décembre 2010 à 18:27
  • Je l'ai dévoré, j'ai été happée par cette histoire, par les sentiments de l'héroïne. Et cette écriture hachée, je l'ai trouvée à l'image de tout ce qui se passe dans sa tête. Un avis totalement différent donc !

    Ecrit par saxaoul, 04 décembre 2010 à 19:45
  • j'étais très enthousiaste lorsque je l'ai acheté, mais je ne suis malheureusement jamais rentrée dedans... après 130 pages à déferler sur l'ennui j'ai laissé tombé...

    Ecrit par kanae, 04 décembre 2010 à 20:19
  • A Brize : Je comprends ! Je t'avoue que je l'avais acheté un peu sur un coup de tête, à cause de la couverture ! Un phare, des vagues, je ne résiste pas. Et puis les nombreux avis positifs m'avaient encouragés. Au final, une lecture dont j'aurais pu me passer (même si je suis tout de même contente de l'avoir lu !^^)

    A Saxaoul : je sais que je dénote par rapport aux autres avis. Mais je réagis souvent comme ça quand j'ai trop lu de bien sur un livre...

    A Kanae : ah oui ! j'ai oublié aussi de dire que j'ai failli laisser tomber. Et puis on m'a dit de poursuivre, alors je me suis accrochée et j'ai fini par rentrer dans l'histoire. Mais pas évident au départ, hein...

    Ecrit par Alwenn, 04 décembre 2010 à 21:25
  • Celui-ci me tente depuis un moment...

    Ecrit par Edelwe, 05 décembre 2010 à 12:30
  • A Edelwe : il est en poche, alors je pense que tu peux raisonnablement te laisser tenter !

    Ecrit par Alwenn, 05 décembre 2010 à 20:36
  • J'ai lu ce roman (qui m'a fait découvrir l'auteur) il y a une peu plus d'un an. J'avais énormément aimé. Les personnages, que soit le principal ou les secondaires m'ont vraiment touchés et marqués, et j'ai aimé découvrir cette région de France. Un magnifique moment de lecture.

    Ecrit par Ellcrys, 06 décembre 2010 à 09:45
  • Par moment, je me suis sentie proche de la narratrice...Mais trop de pages qui n'apportent rien à l'histoire!

    Ecrit par mafalda, 06 décembre 2010 à 21:15
  • A Ellcrys : je comprends tout à fait que tu aies été autant touchée. Mais je crois que pour ma part, j'en ai trop attendu, à force de voir autant d'avis positifs sur le net.

    A Mafalda : oui, moi aussi, c'est vrai. Notamment dans ses réflexions sur la perte d'un être cher. Mais pour le reste, ben... bof.

    Ecrit par Alwenn, 06 décembre 2010 à 21:35
  • Aaaah MAFALDA ! Vile traîtresse ! je ne t'avais point reconnue au départ ! Mais tu es démasquée ! Trop cooooooooool ! T'as laissé un comm' sur mon blog ! Je t'embrasse fort, fort, ma belle ! Hâte de vous voir !

    Ecrit par Alwenn, 06 décembre 2010 à 22:17
  • Il est dans ma pile depuis un moment mais j'avoue que j'attends que l'engouement frénétique qu'il suscite retombe un peu. J'ai peur d'être déçue et d'en attendre trop pour l'instant. C'est pour cela que je suis contente quand je tombe sur des billets un peu plus mitigés...

    Ecrit par Ikebukuro, 07 décembre 2010 à 06:19
  • A Ikebukuro : je comprends ! Je trouvais que moi-même j'avais attendu suffisamment. Mais de toute façon, je crois que ça n'aurait rien changé à ma réception du roman, puisque j'avais bien en tête le nombre d'avis positifs lus sur la blogo... J'espère que tu ne seras pas (trop ?) déçue...

    Ecrit par Alwenn, 07 décembre 2010 à 15:21
  • Un coup de coeur pour moi : je l'ai lu dès sa sortie aussi je n'ai pas eu l'impression de l'avoir lu sans l'ouvrir, chose qui arrive quand j'attends trop !

    Ecrit par Leiloona, 10 décembre 2010 à 10:14
  • Un livre que j'avais dévoré !

    Ecrit par Liliba, 10 décembre 2010 à 22:34
  • A Leiloona : oui, je me souviens encore de ton enthousiasme quand tu l'avais lu. D'ailleurs, je crois bien que je l'avais noté suite à ton billet !

    A Liliba : oui, j'imagine qu'on peut se laisser happer par ce genre de livres. Malheureusement pour moi, je n'ai pas eu ce même coup de coeur. Mais j'ai bien aimé tout de même.

    Ecrit par Alwenn, 12 décembre 2010 à 22:40

A votre tour de déposer un billet doux...








 

© Fabulabovarya.canalblog.com, contenu géré par Alwenn | Création 17 avril 2006 |
La reproduction du contenu écrit des billets présents sur ce site sous toute forme et sans autorisation est strictement interdite.