Fabula Bovarya

A tous ceux qui sont atteints d'un incurable bovarysme...

09 janvier 2011

La nuit de l'enchanteur, Azilis, tome 2

Azilis2Azilis, tome 2, La nuit de l'enchanteur, de Valérie Guinot (Rageot, 377 pages). Terminé janvier  2010.

Genre :  roman (jeunesse)

Résumé éditeur : Tu entendras peut-être d'étranges légendes à mon sujet, Azilis. On raconte que je suis né de l'union d'une vierge et d'un démon. Que je parlais dès ma naissance. Que j'ai plus de cent ans. Ne détrompe jamais ceux qui racontent ces bêtises car, sans le savoir, ils augmentent mon pouvoir. En te livrant la vérité, je m'affaiblis. Le comprends-tu ? Alors jure-moi de garder ces révélations secrètes...

Je n'avais pas voulu tamponner le label « coup de coeur » au premier tome, même si franchement, j'avais été complètement emportée par le roman. Pour ce deuxième tome, impossible de faire autrement : j'ai dévoré et j'ai a-do-ré ! La relation qui s'instaure entre Myrddin et Niniane est placée sous le signe de la manipulation mais aussi de la passion. Vous savez, ce truc complètement incontrôlable qui s'empare de tout votre être et contre lequel vous avez du mal à lutter. Les sentiments de la jeune fille évoluent peu à peu, et j'ai évolué dans le même sens qu'elle. Myrddin a été pour moi un personnage aussi troublant qu'il l'a été pour Niniane. Difficile de résister à son charme noir. Et pourtant, à chacune de ses apparitions, je ne pouvais m'empêcher de ressentir la même distance, la même circonspection, et la même méfiance que Niniane. Anne m'avait prévenue que je serai malmenée, par rapport à Kian. Et oui, je plussoie. Bouhouhou... Quel affreux malentendu que toute cette histoire ! Mais cette séparation permet de scinder l'histoire entre une aventure armoricaine et une aventure bretonne, toutes deux fort intrigantes. Ce deuxième tome permet de s'attacher encore davantage à tous ces personnages qui évoluent sous nos yeux, sans aucune caricature. En revanche, je dois avouer que plus d'une fois, Niniane m'a agacée... Elle a un petit côté cruche, tout de même, et on sent bien que tout cela risque de finir en arroseur arrosé...

Je ne peux pas en parler davantage, au risque de dévoiler trop les ressorts de l'intrigue, mais vraiment, j'ai été scotchée à ce deuxième tome ! Comme de bien entendu, je me suis ruée sur la suite ! Gniiiiiii !

coupdecoeur

 

On peut lire actuellement 8 billets doux sur cette chronique rédigée et publiée par Alwenn ©
Posté dans la catégorie GUINOT Valérie - Pour faire un permalien vers ce billet [#]
Mots-clés : , , , , , , , ,

Ce que vous en dites :

    Je ressentais comme toi cette méfiance par rapport à Myrddin mais bon, rien à faire, il me fascine! (Je radote, je sais!)

    Ecrit par Karine:), 09 janvier 2011 à 21:10
  • A Karine : ah, mais je ne dis pas qu'il ne me fascinait pas, au contraire ! Ce personnage est tellement ambigu ! J'étais à la fois attirée et à la fois méfiante... C'est un personnage vraiment, vraiment intéressant !

    Ecrit par Alwenn, 09 janvier 2011 à 21:24
  • je viens de dévorer le tome 1 en quelques jours. je ne lis pas ton article pour me réserver la surprise mais je suis du même avis que toi sur le 1. je vais de ce pas acheter la suite.

    Ecrit par bouma, 10 janvier 2011 à 12:58
  • A Bouma : bonne suite de lecture ! Enjoy ! ^^

    Ecrit par Alwenn, 10 janvier 2011 à 13:31
  • Ah naaan, pas DU TOUT sous le charme de Myrddin, à aucun moment. Fourbe, félon, manipulateur. L'amour ne donne pas tous les droits. Myrddin, je t'aime pas ! ^^

    Ecrit par anne, 10 janvier 2011 à 20:26
  • A Anne : Oh ? C'est vrai ? Même pas un tout petit peu craqué ? Quand même, il a un certain charme...

    Ecrit par Alwenn, 10 janvier 2011 à 20:47
  • Coucou, ça faisait bien longtemps que je n'étais pas venue écrire ici (même si je te lis!)
    Bon, d'abord, j'aime toujours beaucoup ce que propose Rageot.
    Et cette trilogie m'a tapée dans l'oeil l'autre jour à la librairie.
    Et maintenant, ton billet si élogieux... ben voilà, ma PAL va s'alourdir, je crois!!!

    Ecrit par sarah, 28 janvier 2011 à 22:17
  • A Sarah : coucou ! pour cette trilogie, tu peux y aller les yeux fermés !

    Ecrit par Alwenn, 31 janvier 2011 à 20:01

A votre tour de déposer un billet doux...








 

© Fabulabovarya.canalblog.com, contenu géré par Alwenn | Création 17 avril 2006 |
La reproduction du contenu écrit des billets présents sur ce site sous toute forme et sans autorisation est strictement interdite.