Fabula Bovarya

A tous ceux qui sont atteints d'un incurable bovarysme...

14 février 2011

Memento Mori

mementomoriMemento Mori, d'Hervé de Chalendar (Soleils Bleus). Terminé février 2011.

Genre :  roman

Résumé éditeur : Premières années du XXe siècle. Dans une ferme du cœur de la France, le jeune Anastase Odilon aperçoit un fantôme flottant au-dessus d’une vieille chatte, relié à elle comme une baudruche balancée par le vent. La chatte décède peu après. L’enfant vient de découvrir son effroyable don. 

Plus tard, dans les rues de Paris, les tranchées de la Grande Guerre ou les coulisses de la IIIe République, Anastase côtoiera la foule des fantômes de ceux qui vont mourir.  Il découvrira aussi les ivresses de l’amour et du pouvoir. Jusqu’au jour où il fera connaissance, dans le miroir, avec sa propre baudruche... 

Memento mori. Souviens-toi que tu vas mourir. Dans ce (très) court roman, il est question d'un homme, Anastase Odilon, qui a le don de percevoir le masque de la mort avant qu'elle ne s'abatte sur sa proie. Ce n'est rien de moins qu'une espèce de baudruche qui flotte au-dessus des têtes de condamnés. Il est le seul à les voir. Le seul à savoir que moins d'un an sépare ces êtres du trépas. Et il doit vivre avec ce spectre et apprendre à compter avec la Mort, à chaque seconde, chaque minute, quand elle se manifeste devant ses yeux.

J'ai trouvé l'idée de départ très intéressante, et c'est d'ailleurs ça qui m'a plu lorsque j'ai postulé pour ce partenariat. Vous imaginez, vous, avoir ce don maudit de savoir qui est sur le point de mourir ? Brrr. Quand j'y pense, personnellement, j'en ai des frissons. Mais rien de pire que de s'apercevoir qu'une baudruche flotte au-dessus de sa propre tête !

J'ai beaucoup aimé ce récit, qui s'apparente davantage à la nouvelle, ou bien au conte à la fable. L'intrusion du fantastique dans ce début du XXème siècle, qui va connaître la plus atroce des boucheries avec la première guerre mondiale, fournit un histoire légèrement inquiétante, doucement fantastique et gentiment  philosophique. Le texte se lit vraiment rapidement, et même si la fin ne m'a pas déçue, en ce sens où elle m'a rappelé le dénouement des récit dans la plus pure tradition fantastique du XIXème siècle, je lui ai tout de même trouvé un goût de trop peu. J'aurais aimé peut-être que l'histoire soit davantage développée. Une bonne découverte cela dit, à côté de laquelle je serais totalement passée à côté si je n'avais dû ne me fier qu'à la couverture, qui est bien terne, à mon sens.

4sur5memento

 

On peut lire actuellement 10 billets doux sur cette chronique rédigée et publiée par Alwenn ©
Posté dans la catégorie DE CHALENDAR Hervé - Pour faire un permalien vers ce billet [#]
Mots-clés : , , ,

Ce que vous en dites :

    C'est tentant ! L'idée de base est très bonne en tout cas ^^

    Ecrit par Eiluned, 14 février 2011 à 22:28
  • Nous partageons globalement le même avis.

    Ecrit par calypso, 15 février 2011 à 15:38
  • oui, très tentant !

    Ecrit par irrégulière, 15 février 2011 à 19:02
  • Voilà une jolie référence que je garde à l'esprit...

    Ecrit par moka, 15 février 2011 à 20:01
  • A Eiluned : Oui, j'ai trouvé l'idée aussi très intéressante !

    A Calypso : en effet ! J'ai été lire ton article, et on a sensiblement le même ressenti ! D'ailleurs, c'est vrai, hein, cette couverture, elle est bien tristoune...

    A Irrégulière : c'est très court en plus, ça se lit facilement !

    A Moka : c'est un petit livre qui gagne à être découvert, c'est sûr !

    Ecrit par Alwenn, 16 février 2011 à 22:12
  • Ouh là, vraiment pas pour moi, sauf si j'ai envie de devenir insomniaque. Rien que d'avoir lu ton billet ... brrr

    Ecrit par Leiloona, 17 février 2011 à 07:58
  • C'est tentant, l'histoire me dit vaguement quelque chose

    Ecrit par zorane, 19 février 2011 à 13:16
  • Je note le titre

    Ecrit par Ankya, 19 février 2011 à 16:41
  • je me demandais où tu étais passée
    comme souvent, tu me tentes beaucoup... "doucement fantastique" m'attire irrémédiablement!

    Ecrit par Violette, 20 février 2011 à 22:38
  • A Leiloona : Oui, je m'en doutais ! ^^

    A Zorane : ah oui ? moi je trouvais justement l'idée originale.

    A Ankya :

    A Violette : je suis plus que débordée en ce moment, c'est horriiiiible !!! Quant au livre, n'hésite pas. Pour ma part, je l'ai trouvé très sympa.

    Ecrit par Alwenn, 22 février 2011 à 23:41

A votre tour de déposer un billet doux...








 

© Fabulabovarya.canalblog.com, contenu géré par Alwenn | Création 17 avril 2006 |
La reproduction du contenu écrit des billets présents sur ce site sous toute forme et sans autorisation est strictement interdite.